PROFESSEURS 2018

Piano -  Tamara Atschba

Tamara Atschba est née dans une famille de chanteurs à Tbilisi en Géorgie. A l’âge de quatre ans, sa mère, Professeur S. Egorova, et Professeur L.Nikabadze lui donnent ses premiers cours de piano et de composition. Elle est très vite lauréate de nombreux concours  dont, le Concours D.Kabalevski, le Caucasian Piano Competition for Young Interprets, le Concours de la Philharmonie de Tbilisi et le Concours National de Composition de Géorgie. Ces prix lui donnent la possibilité de se produire régulièrement avec la Georgian National Philharmonie. Elle continue ses études au SarajishviliTbilisi State Conservatoire dans les classes des professeurs E.Russischvili et L.Bakradze et est diplômée quatre fois, en piano, musique de chambre, accompagnement et pédagogie.

De nombreux concerts et enregistrements au Wiener Konzerthaus, the Vienna Radio House ORF, la BösendorferSaal à Vienne, le Benedetti Michelangeli Hall en Italie, la Grande Salle du Conservatoire Liszt à Budapest, le Kaufmann Hall à New York, le Rose Theater Hall à Fuji au Japon, contribuent à bâtir sa réputation d’excellente pianiste. Elle se produit en concert à travers le monde où public et critiques n’ont de cesse de louer la musicalité et l’esthétisme de son jeu.

Depuis 1995, Tamara Atschba enseigne à l’Université de Vienne. Elle est partenaire de longue date de la grande violoniste russe  Dora Schwarzberg  ainsi que de Günter Pichler (premier violon du quatuor Alban Berg) qui la décrit comme étant „un coach et une partenaire exceptionnelle pour le répertoire de musique de chambre" .  En 2012, elle est nommée professeur  au Prayner Konservatorium de Vienne et y affirme de remarquables qualités de pédagogue.  En 2015 elle devient membre  de l‘International Academy of Performing Arts and Sciences, et en 2016, elle  est co-fondatrice de l’Esperus Art Foundation et de l’Académie de Musique à Monpazier, France. Elle donne également régulièrement des masterclasses en Autriche et à l’étranger ( Corée, Japon, Turquie ).

Tamara Atschba se produit  en duo depuis plusieurs années avec la violoniste Louise Chisson avec qui elle enregistre un premier disque consacré aux sonates de Janacek, Prokofiev et Poulenc, puis un suivant, "1914", sur lequel elle offre notamment une interprétation très remarquée des Préludes et du Quintette pour piano et quatuor à cordes de Louis Vierne.

www.tamaraatschba.com

Violoncelle - Cyrille Tricoire

Violoncelle solo super-soliste de l’Orchestre Opéra National de Montpellier Occitanie depuis 1993, Cyrille Tricoire débute ses activités de musicien d’orchestre avec Armin Jordan au sein de l’Orchestre de Chambre de Paris. Il est également invité comme premier soliste par l’Orchestre National de France, l’Opéra National de Lyon, l’Orchestre de la Fondation Gulbenkian, l’Orchestre de la Suisse Romande.

Il se produit dans le monde entier avec l’Orchestre de Chambre d’Europe.

A Montpellier, dans le cadre de la série de musique de chambre Amadeus dont il participe au concert d’inauguration aux côtés d’Augustin Dumay et Maria Joao Pirès, il se produit avec des artistes de renommée internationale (Janos Starker, Anner Bylsma, Fazil Say, Michel Dalberto, Michel Portal).

Il joue régulièrement en diverses formations de chambre avec ses collègues, notamment avec les violonistes Dorota Anderszewska et Aude Périn-Dureau, le flutiste Michel Raynié, le quintette de violoncelles de l’OONMO, le pianiste Pascal Jourdan.

En soliste, il interprète au Corum de Montpellier avec l’OONMO des œuvres rares (Hersant, Caplet, Mac Millan en création française, Offenbach…), Don Quichotte de Strauss, les concertos de Schumann et Haydn sous la direction de Friedemann Layer, Schelomo de Bloch avec Michaël Schønwandt. En 2004,

il joue et enregistre avec Juraj Valcuha le 2ème concerto de Philippe Hersant à Paris, maison de radio-France, au festival « Présence ». Cet enregistrement a obtenu un Choc du Monde de la musique et 5 diapasons. Également disponible chez Accord-Universal la Symphonie pour violoncelle et orchestre de Britten avec Steuart Bedford à la direction de l’OONMO.

Cyrille Tricoire enseigne le violoncelle au CNR de Montpellier où il transmet aux étudiants les fruits de son expérience acquise auprès d’Erwan Fauré mais également au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, classe de Jean-Marie Gamard, où il  obtient deux Premiers Prix en 1986. Il étudie ensuite avec Philippe Muller en troisième cycle avant de se perfectionner un an à l’université américaine de Bloomington auprès du célèbre violoncelliste Janos Starker.

Violon - Louise Chisson

Très tôt habituée à la scène, Louise se distingue par ses choix audacieux et sa grande maîtrise technique lors de prestations solistes avec l’intégrale des 24 Caprices de Paganini, les Sonates pour violon seul d’Ysaye, de Bach et de Prokofiev. La musique de chambre tient également une place importante dans sa vie musicale. Le choix de ses programmes et la qualité de ses interprétations, soulèvent toujours l’enthousiasme du public. Elle se produit régulièrement en duo avec la pianiste géorgienne Tamara Atschba.  Leur premier enregistrement (Gramola), consacré aux sonates de Janacek, Prokofiev et Poulenc, reçoit les éloges de la presse internationale, reçoit 4 Diapasons et est élu avec dix autres enregistrements internationaux Meilleur album de l’année 2013 (Best Classical Music Album of 2013) par le site américain Artistxite. Un nouveau CD «1914», dédié aux compositeurs Charles Koechlin et Louis Vierne, est classé ***** par le BBC Music Magazine.

Par ailleurs, Louise devient en 2013 premier violon de l’Ensemble Lux, quatuor à cordes se consacrant au répertoire moderne et contemporain.

Née à Bordeaux, Louise Chisson est formée depuis l’âge de trois ans jusqu’à son baccalauréat par Robert Papavrami, père du violoniste Tedi Papavrami. A dix-sept ans elle intègre la classe de Dora Schwarzberg,à l’Universität für Musik und Darstellende Kunst de Vienne (Autriche), dont elle sort diplômée à l’unanimité avec félicitations du jury en 2013. Elle obtient par ailleurs le Prix d’Honneur de l’Université de Vienne pour l’ensemble de ses études.
Louise Chisson enseigne depuis la rentrée 2015  au Conservatoire Prayner de Vienne.

www.louisechisson.com

© 2016 Esperus Art Fund (82905050900019)